fbpx

J’ai connu Sophie, grâce au groupe Facebook que j’avais créé pour le projet de petit dej entrepreneurs. Et comme j’aime bien interviewer des nanas qui ont des activités plutôt atypiques, et surtout qui ne se prennent pas la tête, j’ai eu envie de lui proposer une rencontre. C’est au bar “Le Morny”  à Vichy (mon chouchou) que nous avons discuté de son activité et de ses projets !

Sophie Galland, un parcours atypique

Sophie a 34 ans, originaire de Vichy, elle a élu domicile à Magnet. Après une formation d’esthétique-cosmétiques (CAP et Brevet professionnel), un BEP de ventes de marchandises, elle commence sa carrière chez Yves Rocher à Vichy (l’ancien salon) comme esthéticienne puis part à Nevers en parapharmacie où elle s’occupe principalement de la vente de produits cosmétiques et de produits parapharmaceutiques. Mais, Sophie a des envie de voyager, de partir, elle s’engage dans l’armée pour un contrat de 7 ans comme maître d’hôtel auprès des officiers, du commandant sur les bateaux. Elle pouvait partir deux semaines comme 6 mois, ses parents en étaient fiers mais aussi inquiets. Elle a continué d’exercer l’esthétique auprès de ses collègues féminines.

Au bout de 7 ans et la trentaine arrivant, Sophie a besoin de se poser mais elle ne veut pas s’enfermer dans le salariat ou dans un lieu, et elle a l’idée de créer son activité d’esthéticienne à domicile, Sophie Esthetik avec un secteur bien déterminé de Lapalisse à Vichy.

Sophie Esthetik, une esthéticienne au grand coeur

C’est donc en 2014, que Sophie crée sa micro-entreprise, une voiture, sa table,  sa musique de fond, son linge ses produits d’épilation, de soin et de maquillage, voilà tout ce qu’il lui faut pour se rendre chez ses clientes et leur apporter des moments de bien-être. Du lundi au samedi, de 9h à 12h et de 14h à 19h (quelques fois 20h), Sophie épile, maquille, apporte du soin à ses clientes en essayant à chaque fois de regrouper sur un même secteur pour avoir le moins de temps de trajet possible. Dans une journée, elle peut tout aussi bien épiler que maquiller, qu’apporter un soin du visage à une cliente allant de 11 ans pour la plus jeune (sa première épilation) à 95 ans pour la plus âgée (un soin du visage fait dans le partage des expériences de la vie). Sophie s’adapte à chaque cliente, à chaque besoin. Ses tarifs sont moindres que ceux d’un institut (voir flyer), et plutôt abordables.

Sophie aime travailler avec des partenaires comme les coiffeuses à domicile ou des weddings planners (comme Anaïs Mathinier que j’ai déjà interviewée) pour des mariages (maquillage de la mariée, des demoiselles d’honneur).

Sophie, au bout de 3 ans, a su créer sa clientèle et à se développer.

Elle a pour projet de faire quelques formations pour apprendre de nouvelles techniques, notamment au niveau du soin du corps et soin du visage,

 

 

 

La communication, Facebook principalement

Sophie a démarré sa communication par un site qu’elle avait créé sur Wix et qui montrait l’étendue de ses prestations. Elle a aussi créé un profil et sa page Facebook. Mais elle s’est très vite aperçue que c’était surtout via Facebook que ses clientes la contactaient. Elle a donc choisi de se séparer de son site internet. Elle participe à de nombreux groupes Facebook sur son secteur. Mais c’est surtout le bouche à oreille qui lui a permis de se développer (une cliente qui est contente, qui en parle à une copine, etc.).

Sophie a aussi créer son flyer et ses cartes de visite pour une meilleure visibilité auprès des commerçants.

Ses conseils de maquillage

Le maquillage doit être adapté à la tenue, au teint, à la couleur des yeux et à la couleur des cheveux. Pour celles qui ont les yeux marrons, elles peuvent se permettre toutes les couleurs mais il faut que ça soit en accord avec les vêtements. Pour les yeux bleus, il faut préférer les nuances de gris et de marrons et pour les yeux verts, tous les tons irisés afin de les mettre en valeur.

Pour le teint, l’étaler au tampon ou au pinceau et pour les pommettes, faire semblant de sourire et l’étaler au pinceau vers l’extérieur.

Si on maquille beaucoup ses yeux, il faut éviter de poser un rouge à lèvre trop flashy mais plutôt tendre, et pareil pour les lèvres, si l’on pose un rouge très franc, il faut éviter de maquiller les yeux, une touche de mascara suffit.

Une âme d’entrepreneuse ?

“Oui, parce que j’aime créer, mais il faut se faire aider à côté, on ne peux pas avancer toute seule, il faut savoir bien s’entourer, il faut avoir du caractère, se donner une ligne de conduite, je pars d’un point à un point, c’est comme ça , moi je le conçois comme ça.”

Ses conseils pour les créatrices d’entreprise

“Il faut qu’il s’accrocher, au début on pense que des fois on ne va pas y arriver, il ne faut pas, ça a mis plus d’un an, il ne faut pas s’arrêter la première année, ça évolue lentement, la première année je me suis posée beaucoup de questions. Est-ce que je vais continuer, arrêter, je ne connaissais plus personne, la première année, j’arrête, et puis on m’a  dit de continuer j’ai persévéré, je me suis accrochée. j’ai mis entre 1 et 1 ans et demi, pour me sortir un petit bout de salaire, les premières clientes me payaient mes produits,” 

Le mot de la fin

“Ça faisait longtemps que je n’avais pas parlé de moi comme ça, ça fait du bien, en même temps ça me permet de voir où j’en suis . Je suis bien contente de l’entretien.”
 
Merci à Sophie pour le temps qu’elle a pris sur ses vacances car son emploi du temps est vraiment très serré !! Nous avons discuté plus de deux heures de beaucoup de choses (tout n’est pas dans l’article) et j’ai passé un très bon moment en sa compagnie !!