fbpx

Qui suis-je

Comment, après 10 ans de gestion en dynamique familiale, deux jobs salariés, j’en suis venue à accompagner, de manière authentique et personnalisée, les entrepreneuses dans la création et la gestion de leur communication digitale ?

Mon parcours a été semé d’embûches mais aussi de belles découvertes, de doutes et d’apprentissages. Le domaine de la communication digitale peut paraître, au premier abord, mystérieux et compliqué. Mais il n’en est rien lorsqu’on est initié à ses codes et à son langage. Pour moi, tout à débuter avec un déménagement et une association.

En 2011, je déménageais dans un nouveau “chez moi”, en pleine campagne, dans l’Allier. Je ne travaillais plus, je ne conduisais pas encore, je me suis retrouvée complètement perdue et isolée la semaine. C’est à cette époque que je me suis intéressée à la communication digitale, en tenant un blog personnel, et en m’occupant de la gestion de la page Facebook et du blog de l’association que nous avions créé, Zik 03 (promotion des musiques actuelles de l’Allier). Le week-end, nous allions assister à des concerts des groupes locaux (prise de photos et vidéos), la semaine, je rédigeais des articles sur ces sorties et sur les groupes, je faisais leur promotion sur notre page Facebook. Je me suis ensuite impliquée, bénévolement, dans la gestion de la page Facebook, d’une autre association qui organisait des concerts et un festival de jazz, une fois par an. J’ai adoré cette période où j’ai beaucoup appris.

En 2013, j’ai découvert le métier de « Community Manager » et j’ai suivi la formation, à distance, de l’EMWEB. Cette formation m’a permise d’approfondir mes connaissances dans les outils existants, mes compétences en technique, en stratégie. J’ai eu une première expérience professionnelle en tant qu’entrepreneure salariée au sein de la coopérative d’activités et d’emploi, Appuy Créateurs, où je suis restée un an et demi. Je proposais des accompagnements à la création de la communication digitale pour des entrepreneuses. Mais, cette organisation de structure ne me convenait pas, je voulais être indépendante. Après, un essai d’une activité de e-commerçante comme bouquiniste web, les livres m’ayant toujours fascinés, qui a bien fonctionné au départ, j’ai dû arrêter au bout d’un an, les frais postaux étant trop importants pour une bonne partie de mon stock et je ne souhaitais pas travailler en local sur les marchés.

En juillet 2016, mon compagnon qui travaillait comme directeur dans une agence paysagiste, m’a demandée d’être hôtesse (freelance) sur les foires et salons, du Puy de Dôme et de l’Allier, où son entreprise devait faire sa promotion. Je ne connaissais rien à ce métier, et moi qui était (et qui suis) toujours d’une nature timide, ça m’angoissait, peur de ne pas être à la hauteur et de dire des bêtises. Mais, il m’a rassurée, formée sur ce que je devais dire et faire (prendre les rendez-vous pour les chargés d’affaire), et finalement, j’ai fini par adorer exercer cette activité. Mais ces missions étaient ponctuelles, et j’avais besoin d’une activité plus stable. J’ai donc décidé de reprendre mon activité de communication digitale, en proposant des accompagnements mais aussi des missions de community management (gestion de réseaux sociaux, création de newsletters, rédaction web).

Mon premier client, pour une mission de community management en mars 2016 (et que j’ai toujours), est le PDG du groupement d’entreprises paysagistes où j’étais hôtesse freelance. Avec une aussi longue mission, la confiance s’est installée et surtout, depuis, je peux dire, que je suis très à l’aise avec le domaine paysagiste.

Depuis, j’ai accompagné de nombreuses entrepreneuses :

  • dans de l’accompagnement à la communication digitale,
  • pour des recherches et finalisation de contrats avec des influenceuses,
  • pour l’organisation et gestion de la communication digitale d’un salon
  • de la rédaction web

En savoir plus sur moi

J’aime travailler avec des entrepreneuses qui ont différentes sortes d’activité, découvrir leur métier et dans un sens, j’apprends beaucoup d’elles. Pour moi, accompagner une entrepreneuse est un véritable échange et partage. Ce qui me fait kiffer, c’est leur apprendre à faire ressortir leur authenticité, leurs valeurs, ce qui fait qu’elles sont uniques pour qu’elles puissent avoir une meilleure visibilité dans leur activité et qu’elles créent une communauté à leur image.

 

Ce que je ne vous dirais jamais :

• Je suis de nature discrète
• La gourmandise, chez moi, est un vilain défaut
• Je suis une créative née
• Je suis tête en l’air mais j’arrive toujours à rebondir
• J’adore la musique metal , même si j’ai une âme de hippie
• Et comme tout dans la vie, je cuisine, si j’ai envie