fbpx

J’ai fait la connaissance de Laure Schwartzmann, architecte, sur Facebook, nous avions des centres d’intérêt commun. Lorsqu’elle a participé au montage de l’association “Les Compagnons de Thothestia”, elle m’a demandée de réfléchir à un devis pour m’occuper de la communication web du salon éco-habitat et bien-être qui devait être organisé en 2018. J’étais très heureuse qu’elle me demande, ce genre de projet me plait beaucoup. Allier le travail et le plaisir de découvrir au fur et à mesure un nouvel univers, c’est ce qui me booste tous les jours pour donner le meilleur de moi-même pour mes clients. Alors, allons à la découverte des Compagnons de Thothestia !

Quel est le but de l’association “les Compagnons de Thothestia” ?

• La mise en valeur de l’habitat sain, des matériaux bio sourcés et du bien-être
• La promotion, la diffusion et la création d’évènements autour des thèmes précédemment cités
• L’organisation annuelle du « Salon de l’habitat sain et du bien-être »

Qui sont les créateurs, Laure et Dominique ?

 

Laure Architecte DPLG : Après 10 ans d’exercice en agence d’architecture sur Lyon puis sur le département, je me suis mise à mon compte en 2007 pour pouvoir pleinement développer ma spécialité, l’habitat sain. Je milite activement pour la promotion des matériaux biosourcés et les circuits courts dans la réalisation d’un projet. 
Je suis le contact technique et la responsable du développement de l’éco-site.


 

Dominique : Après presque trente années passées dans le monde de la distribution en tant que manager, commercialisant des produits allant du high-tech au bricolage et la construction, dans de grandes enseignes comme Continent, FNAC, Brico-dépôt ou Mr Bricolage, j’ai pris la décision de partager mon expérience en allant vers la formation pour adultes.
Je suis le contact commercial pour ThotHestia et responsable du pôle formation.

 

Pourquoi le nom “ les Compagnons de Thothestia” ?

Thot, dieu égyptien de la connaissance pour former, éduquer et sensibiliser à l’utilisation des matériaux sains et Hestia, déesse gauloise du foyer pour que cette utilisation se fasse dans la construction.

Comment avez-vous eu l’idée de ce projet ?

Laure est l’origine du projet, faisant le constat que chacun doit œuvrer à transmettre une autre Terre à nos enfants, elle a voulu créer un projet collaboratif pour promouvoir cette idée à l’échelle humaine. Au fil des années elle a su s’entourer de femmes et d’hommes, sensibles à cette cause et voulant agir. Il fallait transformer cette idée, peut-être utopique, en réalité. C’est ce qui a été fait avec la création du projet ThotHestia, évolutif dans le temps et l’espace.

Qui sont vos partenaires ?

Nos partenaires institutionnels sont « la Maison de l’énergie et de l’habitat » et le CAUE, ardents défenseurs de la construction saine et économe en énergie. Nous avons bien sûr un soutien fort de la part de Vichy communauté qui s’investit activement dans la promotion du projet. La mairie de Cusset et CEEA sont bien sût partenaires pour la promotion du salon.

L’association CBPA (Construire Biosourcé en Pays Auvergnat et rhonalpin) également à la pointe en termes de soutien à l’utilisation des matériaux biosourcés est très présente dans notre travail par l’expertise de ses membres. Elle organise une table ronde avec les élus, en marge du salon, pour démontrer la capacité de matériaux biosourcés à répondre à toutes les exigences actuelles de la construction.

Pourquoi créer un salon de l’habitat sain et du bien-être ?

Les salons de l’habitat dit « traditionnel » s’essoufflent, ils ressemblent plus à des foire exposition, alignant les stands dans un simple but mercantile sans âme, sans véritable conviction.

Les particuliers sont actuellement soucieux de meilleures conditions de vie, d’habitations plus économes en énergie, plus respectueuses de l’environnement. L’habitat sain est une véritable réponse à ces besoins. L’utilisation de matériaux biosourcés, chaux, chanvre, bois, paille, laine végétales ou animales, etc,… est une réponse réelle et efficace pour les constructions mais aussi les rénovations, en respectant les batis existants et leurs qualités.

Les professionnels aussi sont intéressés, car ce marché qui semblait une niche il a encore quelques années est en véritable développement et demande une remise à niveau des connaissances et des méthodes de travail. Il leur faut prendre un tournant pour s’adapter, le béton et le parpaing ne sont pas les seules offres existantes.

Il nous paraissait logique d’associer le bien-être à l’habitat sain sachant que les 2 concepts visent à améliorer notre contexte de vie avec des activités connexes comme la géobiologie.

Qu’attendez-vous de ce salon ?

Un bon accueil du public avec une grande participation et un taux de satisfaction fort. Un questionnaire sera distribué sur place et disponible sur notre site. Nous voulons que nos visiteurs trouvent des réponses à leurs questions sur une autre façon d’habiter. Nous espérons arriver à sensibiliser le plus grand nombre à l’intérêt de penser nos modes de vie de façon différente. Nous allons, en ce sens, avoir des animations pédagogiques pour les enfants. Le cycle de conférences devrait pouvoir aussi apporter de nombreux éclairages sur les grands thèmes du salon.

Une satisfaction de nos exposants par les rencontres qu’ils pourront faire auprès des visiteurs à la recherche de solutions et de conseils  mais aussi entre professionnels et avec les décideurs institutionnels invités sur le salon. .

Quelles sont vos difficultés pour mener votre projet d’association à terme ?

Le principal écueil comme souvent est financier. Pour pouvoir faire bénéficier nos visiteurs d’activités enrichissantes, de conférences intéressantes et garder la gratuité ce n’est pas toujours simple. Les entreprises qui seront présentes sur le salon ne sont pas de grands enseignes commerciales ou de grandes entreprises industrielles aux investissements en communication titanesques, les capacités des pouvoirs publics sont elles aussi restreintes et ne peuvent pas se substituer à tout.

Si vous aviez un vœu pour votre association, ça serait quoi ?

Voir sortir de terre notre éco-site à habitat raisonné, avec une véritable réflexion sur le traitement des déchets, une économie circulaire, une capacité de production alimentaire, des activités apportant un contenu à l’humain et son développement favorisant la mixité générationnelle.

Le mot de la fin

Gardons en tête une très belle phrase d’Antoine de St Exupéry « Nous n’héritons pas de la Terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants. »

Conclusion

L’association “Les Compagnons de Thothestia” a de très beaux projets, en premier lieu le salon de l’habitat sain et du bien-être qui se déroule du 20 au 22 avril 2018 à l’Espace Chambon à Cusset. Alors, si vous êtes sensible à un habitat sain, au développement durable, au bien-être, Laure et Dominique seront heureux de vous y accueillir !