fbpx

Bah voilà, je ne sais pas quoi dire dans l’introduction… Pas parce que je n’ai rien à dire mais parce que j’ai trop de choses à dire, paradoxal, non ?

Oui, parce que les livres de Fabien Olicard sont, à chaque fois, de vraies pépites pour ceux qui veulent comprendre comment fonctionne l’Homme. L’antiguide de la manipulation est son cinquième livre rédigé pendant le confinement. C’est le deuxième que je reçois de sa part et ça, ça m’a fait vachement plaisir. Parce que j’adore partager sur des livres qui m’ont plu, qui m’ont apporté dans ma vie de tous les jours mais aussi professionnellement.

Et ce livre “l’antiguide de la manipulation”, peut t’apporter aussi bien dans ta vie privée mais aussi dans ta vie professionnelle, un mix des deux, pas mal non ?

Allez, je rentre dans le vif du sujet et je te donne tous les arguments pour te ruer dans ta librairie préférée !!

La manipulation, c’est quoi ?

Est-ce que tu as déjà manipuler quelqu’un, dans la vie de tous les jours ou dans ta vie professionnelle ? Je suis sûre que oui !!! Moi, par exemple, j’ai souvent manipulé mes enfants (pour leur bien), j’en étais consciente. Mais nous pouvons aussi manipuler sans vraiment nous en rendre compte. Tu penses influencer quelqu’un mais en fait, c’est de la manipulation.

La manipulation, c’est amener quelqu’un insidieusement à tel ou tel comportement, le manoeuvrer. Dans cette version de définition, la manipulation est négative. Mais l’auteur pense que la manipulation peut être quelque chose de positif. Nous avons toujours le choix de manipuler ou pas. Nous avons toujours le choix de nous faire manipuler ou pas.

Manipuler, tu le fais à chaque fois que tu as envie que quelqu’un fasse une action dans ton sens.

La manipulation positive, tu fais comment ?

Oui, la manipulation positive, ça existe La manipulation positive, c’est ce qui permet d’aider quelqu’un, de l’amener à changer d’objectif, de faire en sorte qu’il prennent la bonne décision.

Pour une manipulation bienveillante et qui se déroule bien, tu as besoin de différents ingrédients

  • ne pas faire partie de l’équation
  • connaître les techniques de la manipulation et ne pas t’en servir à tort et à travers
  • être sûre que tu utilises la manipulation à bon escient
  • laisser libre la personne manipulée de choisir
  • orienter la personne et nous l’obliger à prendre le chemin que tu lui indique
  • ne pas lui mentir sur le but de tes intentions

Comment échapper à la manipulation négative ?

Qui n’en a pas marre de se faire manipuler par la publicité, par les téléprospecteurs, par les vendeurs en magasin ?

Et généralement, on ne s’aperçoit pas vraiment que l’on s’est fait avoir. Mais, il y a quelque petits trucs pour échapper à cette manipulation qui veut t’inciter à acheter ce dont tu n’as pas vraiment besoin,

Allez, je te donne deux petits trucs :

  • répéter comme un perroquet les arguments de ton interlocuteur
  • demander comment faire

Je te donne un exemple : Tu vas dans un magasin pour acheter une télé. Tu as exactement le modèle dont tu as besoin en tête. Et puis, arrive le vendeur, tu lui explique exactement ce que tu veux. Mais lui a autre chose en tête, il veut te vendre un modèle beaucoup plus cher…

Et pour ça, il va te donner de nombreux arguments de vente auxquels tu pourrais être sensible.

Pour le contrer, tu peux stopper la discussion et revenir sur ton modèle et être inflexible. Tu peux aussi répéter ce que te dis le vendeur sous forme de question, lui demander comment faire pour le problème du prix qui est plus important que ton budget et revenir à ta demande initiale.

Bon dis comme ça, ça a l’air facile, mais Fabien Olicard l’explique beaucoup mieux que moi dans son livre !

Manipulation et rédaction persuasive, même combat ?

Je n’ai pas pu m’empêcher de faire un lien entre la manipulation et la rédaction persuasive. Oui, parce qu’en rédaction persuasive, il y a un petit côté manipulation pour amener le lecteur à faire l’action que l’on souhaite. Mais, dans la rédaction persuasive que prône Alexandra Martel, et donc moi, la manipulation, c’est pour ton bien.

En rédaction persuasive, pas de mauvais arguments, pas de mensonge, seulement des arguments logiques, des vérités qui font mouche.

Et après…

Si je n’avais qu’un conseil, achète ce livre, il t’aidera de différentes manières :

  • à ne pas te faire manipuler
  • à aider les proches qui en ont besoin
  • à comprendre que la manipulation peut être positive !